Skip to content

L’histoire plus détaillée et la génèse de FILIATER

FILIATER est né d’un long cheminement de son dirigeant et créateur, Michel Oggero :

Tout est parti de deux passions, d’abord la terre associée à sa protection et ensuite le patrimoine ancien, bâti partout dans le monde avec des matériaux locaux, justement toujours issus de la terre et le plus souvent dans une nécessité de frugalité de la part de ses auteurs, le rendant forcément écologique et intégré.

Après des études de géologie, de géo-biologie puis d’immobilier, c’est vers les métiers diversifiés de l’immobilier opérationnel, que la suite s’inscrit dès 1987 par la création de l’entreprise initialement nommée LOQUIS, et notamment l’activité d’aménagement et vente de terrains à bâtir, puis celle de réalisation de programmes d’éco-construction. 

La prise de conscience des atteintes à l’environnement de la construction moderne (voir Article 4 du BLOG) arrive très tôt dans le parcours, en avance sur ce même constat qui se fera bien plus tard en France et dans beaucoup d’autres pays. 

Au fil du temps, avec toujours le même attachement sincère et viscéral à la terre, les idées, les projets et les réalisations évoluent. 

C’est en 1997 que la géologie et l’immobilier sont réunis autour du premier projet exemplaire de grande ampleur, la construction d’une greffe de 15 maisons, au cœur du village séculaire de Magagnosc, près de Grasse.

Sur ce programme pilote les questions essentielles pour construire dans le respect de la planète sont posées et les réponses en seront déjà apportées :

– comment construire sans « déranger » le site ? – comment construire pour que le bâti soit intégré ? – comment construire sans épuiser les ressources ? – comment construire en limitant au maximum les transports ? – comment construire en limitant les émissions de CO2 ? – comment construire sans déchets et sans encombrer les décharges ? – comment construire sans polluer ? – comment finalement construire sans tous ces impacts sur notre terre, tout en gardant du bon sens ? 

Un constat est fait aussi dès ce moment-là : sans le savoir et sans avoir d’autres choix à l’époque, les anciens constructeurs avaient déjà apporté les réponses à ces questions ; pour preuve le patrimoine bâti ancien encore présent partout dans le monde. (voir Article 4 du BLOG)

De nouvelles questions en ont alors été déduites : Comment donc avaient fait ces anciens ? et ne pourrait-on pas refaire ce qu’ils ont fait, en nous servant des moyens modernes (études, connaissances, technologies, outillages, mécanisation, ….) pour faciliter leur réalisation, les adapter aux besoins actuels et améliorer les défauts de ces constructions anciennes qui en avaient forcément, par le seul fait qu’elles répondaient à des besoins et à des problématiques différentes d’aujourd’hui ?

Il y a plus de vingt ans, le monde de la construction ne se posait pas toutes ces questions qui se soulèvent aujourd’hui et celles-ci étaient pourtant déjà sur la table de travail de FILIATER. 

La réponse majeure de FILIATER à toutes ces questions a été trouvée dans l’utilisation maximale des matériaux locaux issus directement du chantier, qu’on appelle aussi géo-matériaux, matériaux géo-sourcés ou matériaux premiers : Ces matériaux diversifiés que sont, la terre crue, les pierres, les graviers, les sables naturels, les limons, et tous leurs contenant tels que les argiles sont des trésors pour construire si on sait les valoriser et les recycler dans la construction, afin d’arriver aux résultats permettant de répondre à toutes les questions posées ci-dessus.

L’histoire Plus Détaillée Et La Génèse De FILIATER Domaine Des Galets En Construction

Se sont alors posées de nouvelles questions :

Comment utiliser les terres de déblais contenant tous ces matériaux qui partent depuis des décennies par camions vers des décharges organisées ou sauvages, pour être remplacés avec force, par les mêmes camions entiers, ensuite remplis de béton fait de granulats de carrières et de ciment, d’acier, d’éléments préfabriqués et de tout matériaux venus d’usines lointaines ? 

Et surtout comment construire avec ces matériaux locaux dans le respect des réglementations, des contraintes juridiques, tout en restant dans un bilan économique viable et réaliste.

L’expérience de professionnel de l’immobilier a alors permis d’éviter le piège de la marginalité pour affronter dès le départ les contraintes règlementaires, assurantielles, commerciales et financières qui allaient forcément se poser à un tel défi.

Les réponses concrètes et les moyens mis en œuvre par FILIATER ont alors été :

  • de se lancer dès 1997, dans la promotion immobilière permettant d’assumer pleinement les choix de construire autrement en terre crue et avec les terres de déblais du site, grâce au rôle de donneur d’ordre et donc de décideur plein et entier d’un projet : la promotion immobilière a donc été au service de la cause et non l’inverse. Elle a aussi permis d’avoir le sens des réalités sur les sujets réglementaires, juridiques et financiers, mais aussi sur le sujet de la pédagogie et des liens avec les clients acheteurs. 
  • de collaborer avec des laboratoires de la recherche publique tels que l’ENTPE de Lyon, et plus tard POLYTECH Chambéry, CEAtech Cadarache et Chambéry, INES Chambéry…) et avec des scientifiques en général tout en rajoutant des compétences internes grâce à de la R&D (Recherche & Développement), car les compétences n’existaient pas dans la maîtrise d’œuvre privée classique. Quand un niveau suffisant de compétence interne a été atteint en même temps que le premier projet se construisait et que le premier Avis techniques, était délivré, d’autres prestataires techniques classiques ont pu se rajouter (Architectes, Thermiciens, bureau de contrôle (QUALICONSULT), assureur (SMABTP), afin de permettre la transversalité nécessaire à tout projet d’innovation dans le secteur particulièrement complexe du bâtiment et plus particulièrement dans celui du logement, « secteur protégé » de l’immobilier imposant le maximum de garanties pour les acquéreurs et donc de contraintes pour le Maître d’ouvrage.
  • de réaliser des programmes significatifs exemplaires utilisant les terres de déblais en construisant en murs porteurs, de surcroît en zone sismique dans la région niçoise et les Alpes-Maritimes en général, classés en zones sismiques 3 ou 4. C’est ainsi qu’une véritable et authentique économie circulaire dans le bâtiment voyait le jour dès 1997 et FILIATER devenait le premier maître d’ouvrage en France à expérimenter la réalisation d’un programme de construction de plus de 1.500 m2 habitable en recyclant plus de 1000 m3 de terre et de pierres du site en construisant avec ces géo-matériaux, l’ensemble des murs et des structures porteuses des bâtiments, jusqu’à 11 mètres de hauteur en zone sismique 3. L’expérience fut renouvelée sur les autres tranches de ce même programme en 2004 et en 2005 et en 2012 sur un autre programme à Nice où une nouvelle fois 1.000 m3 de terre du site furent utilisés pour construire en zone sismique 4 et toujours en porteur les 650 m2 habitable de 5 maisons et un grand nombre d’ouvrages extérieurs. (Voir REALISATIONS)

En 2008, la société d’origine crée depuis 1987, adoptait le nouveau nom FILIATERRE: la « Filiation avec la Terre » qui résume le parcours depuis l’origine en est la signification principale. Fin 2018, ce nom sera raccourci en FILIATER.

C’est peu de temps après en 2009, que La Recherche & Développement interne déjà commencée depuis l’origine a été réellement structurée et officialisée. Le premier chercheur est embauché par FILIATER, dans le but de poursuivre les recherches et de développer les technologies en matériaux géo-sourcés, pendant que FILIATER poursuivait ses réalisations en obtenant les nouveaux avis techniques et les nombreuses reconnaissances :

  • Obtention de 3 avis technique majeurs (ATEx du CSTB en 2000, Avis sur procédé  et Enquête de Technique Nouvelle du bureau de contrôle QUALICONSULT en 2011 et 2018)
  • Délivrance des Assurances Dommage-ouvrage des programmes de construction de 1997 à 2018
  • Délivrance de l’assurance décennale de bureau d’étude spécifique « terre crue » / Géo-sourcés » depuis 2008
  • Co-écritures de plusieurs articles scientifiques publiés dans des revues scientifiques internationales à comité de lectures
  • Soutiens par deux fois d’OSEO Innovation (devenu BpiFrance) en 2009 et 2010 pour des études de faisabilité et un programme ambitieux de Recherche Développement Innovation
  • Entreprise Partenaire lauréate du programme PRIMATERRE financé par l’Agence Nationale de la Recherche « Ville et Bâtiment Durable 2012 » (2013-2016). 
  • Adhérents des pôles de compétitivité CAPENERGIE et ENVIROBAT-BDM
  • Lauréat de l’appel à projet « Initiatives PME du programme des Investissements d’Avenir de l’ADEME » en 2017 avec son projet TERVA, labellisé par le Pôle CAPENERGIE
  • Lauréat du dispositif CEDRE de la Région PACA en 2018, avec financement sur 3 ans et plan d’action RSE

Durant ces plus de vingt ans, FILIATER a donc pu démontrer sur plusieurs projets ses réponses à l’éco-construction  » par raison » avec la terre crue et tous les autres matériaux géo-sourcés en obtenant tous les avis techniques, toutes les assurances, et toutes les reconnaissances, permettant de respecter les obligations et répondre aux normes.

L’histoire Plus Détaillée Et La Génèse De FILIATER IMG 2968

Les compétences techniques ont ainsi été acquises en interne à force de travail, de persévérance et de poursuite du rêve d’origine. Les problèmes techniques rencontrés et les désagréments habituels de l’innovation ont été étudiés, surmontés et valorisés en termes d’expériences et de renforcement des compétences.

C’est donc naturellement que FILIATER est devenu bureau d’étude spécialisé « terre crue » / « Matériaux géo-sourcés » et peut ainsi proposer ses services à tout donneur d’ordre qui désire suivre aujourd’hui la démarche de construire avec ces matériaux naturels, nobles, mais complexes.

En effet, FILIATER propose maintenant à tout Architecte, équipe de Maîtrise d’Œuvre ou Maître d’Ouvrage, ses études techniques, la validation des procédés constructifs spécifiques aux matériaux terre crue et tous géo-sourcés, ainsi que ses Fiches Déclaratives Environnementales et Sanitaires, dans une démarche transversale et pluridisciplinaire (matériaux, structure/parasismisque, thermique, environnement…). C’est à cette occasion que FILIATER a revu son nom et toute sa communication afin de pouvoir répondre à la forte demande actuelle sur son sujet initié depuis plus de deux décennies sur lequel son expérience et ses compétences ne peuvent être mises en doute.

La démarche de FILIATER pour recycler et construire les terres de terrassement sur chantier peuvent s’étendre à l’échelle d’un quartier, d’une commune ou d’une communauté de communes par l’installation des mêmes outils sur une plateforme de traitement de déblais locaux en plus grands volumes en dehors des chantiers sur lesquels la démarche sur site ne serait pas possible. Des unités fixes ou mobiles seraient par exemple installées ou amenées directement sur les lieux de développement d’un quartier entier, puis déplacées sur d’autres sites une fois les constructions et les aménagements réalisés.

Laissez un commentaire





Filiaterre Histoire Courte Du Parcours De FILIATER Photo VoûtesT2 Janv 2006

Comment les matériaux géo-sourcés et bio-sourcés reviennent-ils aujourd’hui sur les chantiers ?

Ce n’est que dans les années 70 que par la voie de certains groupes d’architectes ou de concepteurs un peu partout dans le monde, une prise de conscience de la qualité, de la valeur et des potentiels des matériaux locaux est née à nouveau. On peut citer, par exemple pour la France, le Centre International…

Lire la suite »

Materiaux De Construction

Pourquoi les matériaux industriels de la construction moderne impactent autant la planète ?

Si on observe et si on analyse les chantiers actuels (construction de bâtiments ou aménagements divers), on prend forcément conscience de leurs atteintes à l’environnement : importante consommation d’énergie, épuisement des ressources naturelles, fortes émissions de CO2, pollutions, dégradation des paysages, faible qualité patrimoniale… à cause de la mauvaise gestion des terres de terrassement, des…

Lire la suite »

Filiaterre Histoire Courte Du Parcours De FILIATER Photos Maisons M8,9,10,11,15 Finies 191207 020

Comment les matériaux géo-sourcés et bio-sourcés ont quitté les chantiers et ont laissé la place aux matériaux et technologies industriels ?

En dehors de la construction d’édifices exceptionnels, tels que monuments, églises… qui ont de tout temps, demandé la mobilisation intensive de moyens et qui ont engendré des prouesses technologiques et des transports parfois importants, les hommes ont toujours construit leurs bâtiments courants en utilisant exclusivement les ressources des matériaux locaux, c’est-à-dire pris à la surface…

Lire la suite »

Nous contacter

Comment pouvons-nous vous aider ?

© FILIATER
3 Place Alexandre Médecin
06100 Nice
Tél : 04 93 51 25 15
contact@filiater.fr
SIRET 343 237 434 00026