Skip to content

Filiater présente son projet TERVA aux rencontres du OFF du DD 2019

L’économie circulaire appliquée : construire avec les terres de terrassement

Cette présentation concerne une partie du dernier programme de FILIATER : l’éco-quartier de domaine l’Argibois, où 19 maisons à faible impact environnemental voient le jour depuis 2015. Elle porte plus précisément sur trois maisons selon notre démarche de revalorisation des déblais.

Maison Plain Pied
Maison Plain Pied

Dans une démarche cohérente, respectueuse de l’environnement l’accent est mis :

  • sur la conservation de tous les oliviers et de nombreux autres arbres, en particulier de cyprès, et l’insertion paysagère : les maisons situées dans les pentes seront couvertes de tuiles et celles dans le grand pré d’origine recevront une toiture végétalisée,
  • sur la conception bioclimatique et sur le choix d’une forte majorité de parois en ossature bois,
  • sur les équipements (poêles à granulés, incitation des futurs utilisateurs pour la récupération de l’eau de pluie et pour le solaire thermique et photovoltaique)
  • sur les espaces communs propices à la vie collective (potagers, placette autour d’un vieux puits),
  • enfin bien sûr sur une démarche « zéro déblai évacué en décharge » qui passe autant par une conception limitant les excavations que par une politique de revalorisation sur place.
Eco quartier éco-quartier de l’Argibois
Terrain éco-quartier de l’Argibois

Le programme s’achèvera en 2020. La plupart des maisons, en ossature bois et de conception bioclimatique, sont déjà habitées.

Domaine de l'Argibois
Maison du Domaine de l’Argibois

Les matériaux issus du terrassement

 matériaux issus du terrassement
Matériaux issus du terrassement

Malgré une conception des maisons limitant autant que possible les murs terrassements, la pente et les besoins en VRD et assainissement ont produit d’important volumes de déblais. La géologie offre deux ressources différentes :

  • une terre argilo-limoneuse insérée dans des couches de marne,
  • des pierres calcaires de qualité utilisées ancestralement pour les restanques autant que pour le vieux mas occupant le terrain.
  • Sur la base d’essais et analyses, la décision fut prise d’utiliser ces déblais dans trois bâtiments différents permettant, de manière complémentaire, de transformer ces déchets en matériaux de maçonnerie.
  • la terre argileuse, homogène, sera préparée pour fabriquer des briques de terre comprimées (BTC), elle pourra également être gâchée avec du liant hydraulique pour réaliser un mortier de montage pour les BTC ou de la limousinerie (murs en pierres et mortier de terre).
  • Les refus de criblage – au-dessus de 25mm – serviront de ballast drainant les soubassements des ouvrages ou seront insérés dans des ouvrages poids de béton de site,
  • les pierres, insensibles à l’eau, pourront être utilisées en fondation cyclopéennes ou taillées pour monter des murs
Maisons du Domaine de l'Argibois
Maisons du Domaine de l’Argibois

Le présent projet porte donc sur la livraison de deux maisons pilotes en matériaux géo-sourcés sur site (et sans béton armé) : l’une en pierres hourdées au mortier de terre, la maison C, et une autre en briques de terre comprimées, la maison S. Ce choix d’employer ces matériaux pour toute la structure des murs n’est pas anodin car le site est en zone sismique 4 (modérée) et l’ensemble du programme est soumis à la nécessité de souscription d’une assurance Dommage-Ouvrage.

Notre expérience nous a fait prendre conscience de l’existence d’un besoin réel du secteur de la maîtrise d’oeuvre et de la maîtrise d’ouvrage : notre démarche de revalorisation des déblais issus des excavations ne pourra essaimer que s’il est proposé des solutions pour accompagner les architectes et les bureaux d’études qui souhaitent l’appliquer.

Ce constat nous a conduit à concevoir le projet TERVA dont le but est la création d’une offre d’études techniques bâtiment spécifique au réemploi des déblais dans la construction. Ce projet est centré autour de la construction des deux bâtiments pilotes sus décrits et de leur justification technique sur les plans :

  • structurel (volet parasismique et réglementaire) –
  • thermique (RT2012 mais surtout performance énergétique réelle)
  • environnemental (FDES des matériaux conformes à la future RE/RT2020 et analyse de cycle de vie)
  • économique (coût des process et du chantier, impact commercial)

Afin de quantifier de manière objective ces différents aspects au regard des méthodes usuelles de construction, le projet comprend également une étude comparative avec deux autres maisons déjà bâties sur le même site :

  • la maison B2 réalisée en béton armé isolé par l’extérieur.
  • la maison B1 construite en ossature bois.
  • Les quatre bâtiments B1, B2, C et S seront donc instrumentés et feront l’objet de campagnes de mesures expérimentales et de modélisations pour évaluer leurs performances réelles sur les plans mécanique, thermique et environnemental. Ce travail est mené avec l’aide de différents partenaires, le CEA (Cité des Energies de Cadarache et INES Chambéry) et le laboratoire LOCIE (Université de Savoie, Chambéry) ainsi que le réseau Fibraterra – Bâtiment Durable Méditerranéen (Envirobat BDM)

Compte tenu des enjeux du développement d’une maçonnerie à faible impact énergétique et environnemental et des problématiques croissantes de gestion des déblais de terrassement, le projet TERVA a été lauréat de l’appel à projet Initiative PME 2017 de l’ADEME qui participe à son financement.

Logo GPI Petit
LogoADEME
IMG 3946
Expérimentation TERVA
IMG 3947
Maison en pierres et mortier de terre du site
IMG 3970
Maison en bois et Maison béton avec bardage bois

Laissez un commentaire





Filiaterre Histoire Courte Du Parcours De FILIATER Photo VoûtesT2 Janv 2006

Comment les matériaux géo-sourcés et bio-sourcés reviennent-ils aujourd’hui sur les chantiers ?

Ce n’est que dans les années 70 que par la voie de certains groupes d’architectes ou de concepteurs un peu partout dans le monde, une prise de conscience de la qualité, de la valeur et des potentiels des matériaux locaux est née à nouveau. On peut citer, par exemple pour la France, le Centre International…

Lire la suite »

Materiaux De Construction

Pourquoi les matériaux industriels de la construction moderne impactent autant la planète ?

Si on observe et si on analyse les chantiers actuels (construction de bâtiments ou aménagements divers), on prend forcément conscience de leurs atteintes à l’environnement : importante consommation d’énergie, épuisement des ressources naturelles, fortes émissions de CO2, pollutions, dégradation des paysages, faible qualité patrimoniale… à cause de la mauvaise gestion des terres de terrassement, des…

Lire la suite »

Filiaterre Histoire Courte Du Parcours De FILIATER Photos Maisons M8,9,10,11,15 Finies 191207 020

Comment les matériaux géo-sourcés et bio-sourcés ont quitté les chantiers et ont laissé la place aux matériaux et technologies industriels ?

En dehors de la construction d’édifices exceptionnels, tels que monuments, églises… qui ont de tout temps, demandé la mobilisation intensive de moyens et qui ont engendré des prouesses technologiques et des transports parfois importants, les hommes ont toujours construit leurs bâtiments courants en utilisant exclusivement les ressources des matériaux locaux, c’est-à-dire pris à la surface…

Lire la suite »

Nous contacter

Comment pouvons-nous vous aider ?

© FILIATER
3 Place Alexandre Médecin
06100 Nice
Tél : 04 93 51 25 15
contact@filiater.fr
SIRET 343 237 434 00026